Peaunette

La bardane : détox, eczéma, psoriasis, rhumatismes et plus !

Une plante très commune de nos campagnes qui active nos capacités de détoxification, est-ce que ça vous intéresse ? Si oui, restez avec moi je vais vous parler de la bardane dans cette vidéo Moi c’est Christophe, et je vous fais découvrir les plantes médicinales depuis 2009 sur mon blog AltheaProvence et dans mes formations en ligne

Si vous voulez apprendre à utiliser les plantes de chez vous, à votre rythme, vous pouvez vous abonner à ma lettre d’information gratuite en suivant le lien sous la vidéo et au passage vous allez recevoir mon livret PDF cadeau pour faire vos préparations maison Vous pouvez aussi vous abonner à ma chaîne en cliquant sur le bouton rouge qui se trouve sous la vidéo Et si vous regardez la vidéo depuis YouTube, vous avez la petite cloche qui se trouve à droite du bouton s’abonner, cliquez dessus, ça vous permettra d’être notifié lorsque je poste une nouvelle vidéo Donc on parle de la bardane, Arctium lappa, on l’appelle aussi la grande bardane, c’est une plante de la famille des astéracées et elle est bisannuelle, c’est-à-dire qu’elle vit 2 ans Elle aime bien pousser dans les sols riches en matière organique, vous allez la trouver aux abords des champs cultivés, parfois aux abords des maisons, parfois le long des chemins dans des sols compactés

La première année les feuilles sont disposées en rosette, puis la 2e année les tiges commencent à apparaître avec des feuilles alternes sur les tiges Les feuilles peuvent devenir très grosses, les feuilles basales en particulier Elles n’ont pas de poil sur le dessus et elles sont de couleur verte, le dessous de la feuille par contre est recouvert de duvet de couleur blanchâtre Les fleurs sont groupées en capitules et elles sont de couleur pourpre, elles sont entourées de bractées vertes qui se terminent en crochets, ce qui donne au fruit l’apparence de velcro Vous connaissez peut-être la bardane par ses fruits qu’on envoie volontiers sur le t-shirt ou dans les cheveux de son voisin lorsqu’on est gamin

Quasiment toutes les parties de la plante sont médicinales, on va en reparler tout à l’heure, mais on va surtout utiliser les racines, c’est la partie classique, la partie la plus utilisée et on les ramasse de préférence à l’automne de la première année lorsque les parties aériennes commencent à disparaître et que les nutriments de la plante partent sous forme de stockage dans les racines, c’est à ce moment-là que les racines sont le plus riches Et si vous avez oublié de ramasser à ce moment-là vous pouvez aussi ramasser au printemps de sa deuxième année, c’est très bien aussi, juste avant qu’elle commence à faire les tiges Par contre ne ramassez pas lorsque la plante est en fleur, c’est-à-dire à la fin de sa deuxième année car les racines vont commencer à devenir très fibreuses à ce moment-là et elles sont beaucoup moins riches En général une seule plante peut vous donner une grande quantité de racines Bon, c’est parfois un peu compliqué pour ramasser en particulier si le sol est compacté, la racine se casse facilement

Essayez de ramasser lorsque le sol est souple, après une pluie par exemple Pour information vous pouvez aussi utiliser Arctium minus, la petite bardane, elle est très bien aussi Les racines sont comestibles et assez délicieuses, vous pouvez les cuisiner comme la carotte, moi j’aime bien les couper en petites lamelles et les faire revenir à la poêle avec des rondelles de carottes, un peu d’huile d’olive, un peu d’ail, c’est délicieux Par contre elles sont riches en inuline, l’inuline c’est très bon pour la flore intestinale, c’est un prébiotique, par contre ça peut vous donner des ballonnements, à savoir, c’est un peu l’effet topinambour Bon, on parle maintenant des propriétés de la bardane

On va commencer par sa capacité à détoxifier l’organisme C’est une plante qui va activer les fonctions du foie et des reins, les deux organes responsables de l’excrétion des toxines Du côté du foie, la production de bile est augmentée, du côté des reins, on a un effet diurétique, et donc on active la relâche des eaux usées en quelque sorte Mais la bardane va beaucoup plus loin Elle protège aussi ces organes contre l’inflammation qui est créée par certains produits toxiques comme les métaux lourds, les polluants ou certains médicaments, ceci est confirmé par plusieurs études qui montrent que la bardane protège le foie contre les dommages provoqués par le cadmium (1), le tétrachlorure de carbone (2), l’acétaminophène (2), l’alcool (3), etc

Donc vous voyez la puissance de la bardane, on va activer l’élimination des toxines, on sait que ces toxines vont au passage irriter et enflammer les organes d’élimination, mais la bardane a aussi ce pouvoir antioxydant et protecteur puissant et elle va donc protéger le système de dépuration contre ces irritants Ce qui est quand même assez fabuleux Alors, que faire avec cette information La bardane est une plante détoxifiante, ça nous fait une belle jambe Ça veut dire quoi exactement au 21è siècle ? Pour répondre à cette question, on va remonter dans le temps dans les années 1800 et première partie des années 1900, à une période où nos ancêtres pratiquaient ce qu’on appelle la « cure dépurative », surtout dans les campagnes

C’est quelque chose qu’on faisait à la sortie de l’hiver et pour se préparer au travail en extérieur, au travail physique Pendant l’hiver on avait mangé des aliments qui n’étaient pas de saison, on avait un peu forcé sur les viandes salées, on avait ralenti l’activité physique et on se sentait un peu lourd, un peu engorgé Et donc pendant une dizaine de jours on prenait des plantes dépuratives, comme la racine de pissenlit, comme la racine de bardane, pour nettoyer le système, relancer les fonctions, et ensuite on se sentait mieux, on se sentait plus léger, plus apte à démarrer le travail physique Et là, quand j’explique tout ça, il y a toujours quelqu’un qui lève la main et qui dit « oui c’est des croyances du peuple, c’est n’importe quoi » Eh bien moi je vais vous dire ma conviction

Je pense qu’on prend vraiment nos ancêtres pour des imbéciles Parce qu’à cette époque, on n’avait pas le temps de s’embarrasser avec tout un tas de trucs qui ne servait à rien, numéro 1 Si l’habitude a perduré, c’est probablement qu’effectivement, à la fin de la cure, on se sentait un peu mieux, un peu plus léger D’autant plus qu’aujourd’hui la science nous confirme que les plantes comme la bardane stimulent l’élimination des déchets (4) Alors la grande question, est-ce qu’aujourd’hui on doit faire cette cure de printemps ? On peut, mais nous faisons face à une nouvelle problématique, c’est pas une histoire de surcharge pendant l’hiver, c’est une surcharge toxique pendant toute l’année

On peut donc adopter un programme de prévention pendant lequel on utilise toutes ces plantes dépuratives d’une manière régulière Et je ne vais pas rentrer dans tous les détails car je vous explique tout ça dans ma formation sur la santé du foie, le lien se trouve sous la vidéo, dans cette formation je vous donne des stratégies complètes et détaillées de détox avec les plantes A ce stade, je vous dirais juste qu’une cure de 2 à 4 fois par an ne me choque pas du tout à l’époque où on vit On parle maintenant des problèmes de peau chroniques, une des spécialités de la bardane Et là elle agit à plusieurs niveaux

D’abord comme on l’a dit, elle permet au corps d’éliminer certaines substances qui sont de nature inflammatoire et qui peuvent faire réagir la peau de certaines personnes sensibles Elle semble aussi réguler l’activité des glandes sébacées, ces glandes qui sécrètent le sébum, une substance grasse qui nous permet d’avoir une belle peau élastique et résistante Elle est diaphorétique aussi, donc elle influence les glandes sudoripares, les glandes de la transpiration Et donc elle agit directement sur la peau, elle permet une meilleure sécrétion grasse par les glandes sébacées, une meilleure sécrétion aqueuse par les glandes sudoripares, la peau a besoin de tous ces liquides pour bien fonctionner Mais c’est pas fini, la racine de bardane est riche en inuline, une substance qui est prébiotique, c’est-à-dire qu’elle nourrit la flore intestinale, et on sait aujourd’hui que la flore intestinale est intimement liée à la flore qu’on a sur la peau, et que la flore qu’on a sur la peau est intimement liée à la santé de notre peau

Donc vous voyez la globalité qu’une simple plante comme la bardane peut avoir sur notre santé, c’est incroyable Donc pensez à la racine de bardane si vous avez des problèmes de peau chronique de type eczéma ou psoriasis Et là je vais vous donner une spécificité dont personne ne parle Elle semble mieux fonctionner chez la personne qui a tendance à avoir une peau sèche, et qui a toujours eu une peau sèche, et qui en plus a des problèmes de peau de type eczéma ou psoriasis Car justement la bardane va exciter légèrement les sécrétions et agir sur cette faiblesse

Si d’un autre côté la personne a tendance à avoir une peau plutôt grasse, ce n’est probablement pas la meilleure plante Et entre parenthèses, elle ne va probablement pas, à elle seule, résoudre votre problème de peau Mais vous pouvez l’intégrer à un programme complet – alimentation, micronutrition, et plantes – qui pourra vous aider L’association classique, c’est avec la pensée sauvage, et je vous rappelle au passage que je vous ai fait une vidéo sur la pensée Vous pouvez aussi l’associer avec des plantes appliquées en externe, avec pourquoi pas un macérat huileux de plantain et de calendula

On l’utilise beaucoup aussi pour les problématiques d’acné chez l’adolescent ou l’adulte On l’utilise pour faire mûrir les furoncles et les abcès Et là on la prend en interne et on fait une application externe sous forme de décoction de la racine ou de teinture diluée de la racine Et là je vais faire une petite pause et je vais partager mon expérience au sujet de ces problèmes de peau chroniques Les plantes comme la bardane peuvent aider, sans aucun doute, mais parfois elles peuvent aussi aggraver la situation

Ça peut arriver, ne soyez pas surpris Mon interprétation, c’est qu’on a activé l’élimination de pas mal de choses mais à ce moment-là, le système a un peu du mal à le supporter, et la peau s’enflamme au passage Si ça vous arrive, vous savez que vous y êtes allé un peu fort, mieux vaut diminuer la prise et même arrêter pour que la situation revienne à la normale puis reprendre tout doucement, ou essayer une autre plante qui vous convient mieux Autre application, les inflammations articulaires chroniques, ce qu’on appelle les rhumatismes Et là, c’est la même idée, on va aider le corps à éliminer des substances inflammatoires qui peuvent contribuer au problème

En général on ne va pas la prendre seule et on va l’associer avec des plantes anti-inflammatoires des articulations comme la reine-des-prés, la feuille de cassis, le curcuma, le gingembre, etc Autre propriété intéressante, la bardane a des propriétés hypoglycémiantes, et on peut donc l’utiliser pour tout ce qui est problèmes métaboliques, problèmes de glycémie trop élevée, et bien sûr attention s’il y a prise de médicaments hypoglycémiants, il y a un risque de provoquer un accident hypoglycémique Ça c’est à garder en tête Dernier point à noter au sujet de la bardane Nous avons de nombreuses études (5)(6)(7) qui montrent que la racine de bardane a des propriétés anti-cancer très intéressantes

Bon, ce sont principalement des études in vitro, donc à prendre avec un grain de sel, on ne sait pas ce que ça veut dire exactement « en vrai », mais franchement, vu la période dans laquelle nous vivons, je trouve que c’est un gros, gros plus, en particulier si on prend la bardane plusieurs fois par an comme je vous disais il y a quelques minutes lorsque je vous ai parlé de la cure dépurative Pour les préparations : – La décoction des racines sèches est très bien Par contre, trouver des racines sèches de bonne qualité sur le marché, c’est parfois compliqué La racine doit avoir un petit côté aromatique, un petit parfum riche et mielleux Pour les dosages, Valnet recommande 40 g des racines sèches par litre, décoction de 10 minutes, 2 à 3 tasses par jour

Pour faire une cure dépurative, on en prend en général pendant une dizaine de jours, ça suffit – La teinture des racines fraîches est excellente, c’est l’une des préparations qui capture le mieux les propriétés de la bardane Les dosages chez Moore, 30 à 90 gouttes dans un peu d’eau 3 fois par jour La teinture des graines est encore plus puissante que la teinture des racines, mais elle est beaucoup plus contraignante à faire car il faut ramasser une quantité suffisante de graines – Certains préconisent l’infusion des feuilles

C’est très très amer et personnellement je trouve que la feuille n’a pas l’efficacité de la racine En externe : – Vous avez les feuilles fraîches ou les racines fraîches écrasées en cataplasme – Vous avez aussi la décoction des racines appliquée en compresses, ou la teinture des racines diluée dans de l’eau, 1 volume teinture pour 4 volumes d’eau, là encore appliqué en compresses Les précautions : – Pas chez la femme enceinte ou allaitante – Attention si vous êtes allergique aux plantes de la famille des Astéracées – Et attention si prise de médicaments hypoglycémiants Voilà pour la bardane, pour une plante qui pousse un peu partout dans nos campagnes, ça fait énormément de propriétés intéressantes Mais si vous n’en retenez qu’une, retenez le fait qu’elle peut nous aider à traverser une période de notre histoire dans laquelle nous sommes agressés de tous côtés par les polluants

Et ça, c’est vraiment précieux Allez, je vous laisse, si vous avez aimé la vidéo, merci de laisser un petit j’aime ou de faire un petit partage À très bientôt

Source: Youtube